Sélectionner une page

Blaise Martignier

ébéniste, charron

Intéressé très tôt par le travail du bois, Blaise Martignier entreprend tout d’abord un apprentissage de forestier-bûcheron. Après 10 ans en forêt, développant le goût de la liberté, de l’indépendance et de la responsabilité, il cherche à poursuivre dans le travail du bois, mais autrement. Il se rapproche alors d’un grand-oncle charron, qui n’accepte pas de le former, constatant le déclin du métier. Blaise Martignier insiste, il se forme chez un artisan ébéniste charron et obtient son CFC d’ébéniste en 2004. La formation de charron ayant repris après 60 ans d’interuption, Blaise Martignier et ses collègues suisses-allemands se battent pour rapprocher à nouveau les métiers du bois et de la forge.

Son ample expérience et ses deux formations, lui ont valu une grande connaissance des bois qu’il exploite, depuis la forêt jusqu’à leur façonnage final à l’atelier.

Parallèlement à son travail d’ébéniste, Blaise Martignier n’a cessé de rechercher et d’acquérir les outils et les connaissances nécessaires afin de créer son atelier de charronnage, en 2012, de le faire évoluer et de promouvoir son métier, presque aussi vieux qu’un pin Bristlecone ou qu’un cèdre du Japon.