Sélectionner une page

Stéphane Deytard

graffeur

Gaetan Gris naît et grandit en Hollande, où il s’intéresse très tôt aux tags et aux graffitis.

Alors âgé de 9 ans, il part avec sa famille vivre une année aux Antilles néerlandaises d’où il gardera son nom d’artiste, Soy. Il arrive en 1985 en Suisse, et recommence à taguer le plus discrètement possible. En 1990, après s’être fait prendre la main sur le spray dans son collège, il réalise son tout premier graffiti légal demandé par le directeur de ce même collège. A partir de là, un premier article apparaît dans le journal local. Mixeur, danseur, tagueur, graffeur, chanteur, et auteur dans le rap et le hip hop, Soy réussit par ce biais à retrouver quelque chose de ses racines tout en s’autorisant à devenir auteur et artiste. L’année suivante, il entre à l’Académie Maximilien de Meuron à Neuchâtel où il apprend diverses techniques de dessin, avant de la quitter après une année pour se consacrer uniquement à l’art du graffiti.

Au fil des années, il acquiert une solide expérience au niveau de la technique du spray, les dimensions prennent de l’ampleur et les sujets deviennent plus variés, dans un style très personnel. Les médias s’intéressant de plus en plus à son travail, des portes s’ouvrent pour l’inviter à exercer son art. Il graffe notamment au paléo Festival, au « Paf’Event », en Nouvelle-Calédonie jusqu’à participer au record du monde à Dubai du plus long mur de graffitis du monde. Même après avoir installé son atelier à la Chaux-de-Fonds, Soy poursuit le nomadisme qu’exige son oeuvre, du camping car aux chambres des maisons, des murs d’entreprises jusqu’à, ironie du sort, la cafétéria d’un poste de police, mémoire en acte d’une période où il préférait ne pas trop s’y frotter.